Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Articles avec #olivier julien

Vendredis du Vin # 28: Oenotourisme - première partie

30 Juillet 2010, 00:01am

Publié par Iris Rutz-Rudel

vdv-logoPour cette édition # 28 des Vendredis du Vin, c'est le monomanique d'Alsace, qui s'avère pas si mono que cela dans ces goûts, Patrick Boettcher, qui nous à imposé le sujet, qui cadre si bien avec la période de vacances d'été d'un amateur du vin:, qui va à la rencontre des vignerons et de leurs vignes: l'oenotourisme.

 

Petit problème pour moi, depuis que je passe toute l'année dans ma vigne, les occasions, pour aller faire de l'oenotourisme, donc d'aller voir mes confrères et consoeurs dans leur vignoble et goûter leurs vins dans leur chais,sont devenus de plus en plus rares.

 

 

 

Depuis quelques années, mes absences du domaine m'ont amené plutôt dans les villes, que cela soit Bordeaux pour la rencontre en  2009 pour l'Off de  Vinexpo avec les vignerons blogueurs,

 

Belen.jpg

 

 

Montpellier pour notre Off Hors Piste pendant Vinisud en Février  ou mes multiples voyages en Allemagne, que peu motivés viniquement, vers ma ville natale de Düsseldorf.

 

 

hors piste 16

 

Un oenotourisme d'un tout autre genre, parce que ma curiosité d'amatrice de vins, m'avait amené il y a deux ans à un lieu dépaysant pour moi, comme le sont pour beaucoup d'entre mes lecteurs les vignes: les rencontres Re-Ve-Vin à Saint Jean des Monts en Vendée, organisées avec main(s) de maître(s) par Philippe Gaillard et Philippe Rapiteau, mieuc connu chez les blogueurs comme l'auteur du blog la pipette - que des beaux souvenirs de rencontres avec des passionnés et de proménades à la plage.... Un blog, qui est une mine inépuisable d'oenotourisme dans plein de régions du hexagone...

 

http://img.over-blog.com/393x124/0/18/12/83/Weinralley/17-EU/gl-ser-tokay-copie-1.jpg

 

J'y avait même rencontré des oenotourists de première heure, Delphine et Christophe Derouet, qui avaient fait le tour du monde de l'oenotourisme, presque avant que le terme deviennent à la mode. C'est dommage, que leur journal de bord du voyage ne semble plus être en ligne, mais vous pouvez toujours trouver leur livre, Tour du monde des vignes et des vins : Récit de voyage d'une odyssée viticole, qu'ils ont publié depuis, en librairie.

 

Et si les visites chez d'autres vignerons faisaient parti de notre quotidien dans les années 90, pendant la création du vignoble de Lisson, parce que elles nous apportaient des exemples et conseils valeureux - visites avec Claude Rudel chez Olivier Julien, Laurent Vaillet, Pierre Overnoy, Pierre Frick, Bruno Schueller, Parcé, et j'en passe et oublie probablement, rencontres toujours plein de renseignements, d'échanges passionnées et de plaisir, qui n'ont pas seulement enrichi notre cave, le rayon des déplacement devenait plus limité à la suite, travail dans la vigne et au chai obligent...

 

danse-des-cepes.jpg

 

Je m'en suis servie souvent dans mes participations aux Vendredis du Vin, comme dans cet article sur mon amie Hildegart Horat de la Grange des 4 Sous - cet autre sur Thierry Navarre de Roquebrun ou celui d'une belle soirée en compagnie d'oenotourists venus d'Allemagne chez Francoise Guy de Château Coujan ou la visite avec Slow Food chez Cathy et Jean-François Izarn du Borie la Vitarelle...

 

et il restent pleins de projets, que j'espère pouvoir réaliser un jour,pour aller voire sur place les vignerons et les vignobles de vins, qui sont dans ma cave, mais dont je n'ai jamais foulé les terroirs, comme Isabelle  et Bruno Perraud en Beaujolais, où ils font les vins naturels (et bio) du Domaine des Côtes de la Molière, comme Christophe Beau du Domaine Beau-Thorey, à qui j'aimerais rendre sa visite à Lisson, pour aller voire sa vigne étrusque... à Francis Boulard en Champagne, bien sure:-), dont je connais entre temps la tête et les bulles, mais pas ses vignes bichonnées, même si son blog me donne l'impression, de l'accompagner souvent. Et un jour, il va falloir repasser en Moselle, chez Harald Steffens, dont j'aime tant les Riesling, pour faire un tour avec son chenillard à treuille dans les pentes vertigineuses de sa Reiler Goldlay.

 

DSCF6985.JPG

 

Si vous auriez suivi bien patiemment tous ces liens, vous auriez eu votre plein de photos, plein d'idées, où aller pendant vos prochains vacances - et si après une petite pause avec un  verre de bon vin, vous êtes prêts à vous lancer dans la deuxième partie, qui va suivre, je vous promet que vous auriez encore pour vos yeux: cela sera la découverte des oenotouristes, vu par le vigneron:-)!

 

 

Voir les commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog