Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Nous n'allons pas éteindre les lumières ce soir à Lisson...

28 Mars 2009, 18:14pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

et ce ne serait pas, parce que nous ne nous soucions pas du réchauffement de la planète, de la pollution ou de la lutte contre le gaspillage de l'énergie - au contraire.

Francis Boulard, vigneron à conscience écologique dans ses pratiques viticoles, et cela pas qu'un jour par an, nous appelle de joindre la EARTH HOUR en éteignant nos lumières pour une heure ce soir - c'est bien , mais, comme dit dans l'article en lien:

" cette initiative mondiale n'est bien sûr pas suffisante et c'est au quotidien que nous devons tout être plus raisonnable sur nos consommations énergétiques et nos émissions en gaz à effet de serre. Malheureusement, tous les indicateurs montrent que les ménages consomment toujours plus d'électricité et émettent davantage de gaz à effet de serre...".

Et de lancer aussi cette réflexion, qui me semble bien juste, parce qu'elle montre bien le paradoxe de pas mal de mesures "dans le vent" et médiatisées, où l'effet pub ou marketing l'emporte devant le bon sens:

"Enfin, si l'opération Earth Hour est louable, on pourra s'étonner de l'appel du WWF France aux Français à la réalisation de films personnels qui montrent l'engagement de chacun... En effet, les internautes sont invités à tourner un plan fixe de 20h29 à 20h31 avec leur caméscope, téléphone portable ou PDA et à poster leur vidéo sur le site Planète Attitude. N'est-ce pas contradictoire ? On éteint les lumières mais on allume les caméscopes et autres appareils photos pour immortaliser l'instant... C'est un jeu ou une vraie prise de position ?"

Lors de la journée de l'environnement de 2008 je m'étais déjà penché sur la liste des conseils, pour maîtriser toute sorte de pratiques mauvaises pour l'environnement, en comparant la liste avec nos habitudes de tous les jours à Lisson.

Des lecteurs attentifs auront vu la petite série de photos sur le Low Watt à Lisson dans la colonne droite de ce blog, qui montrent depuis les début de ce blog nos sources d'énergie maison, utilisées, comme le solaire.  D'autres d'appoint et toujours en étude, comme le vent - et potentielles, comme l'eau, qui est plus aléatoire et plus difficile à maîtriser dans le contexte des pluies soit absentes soit torrentielles dans le Midi.

Mais la pratique la plus importante consiste dans la recherche permanente de l'économie de la consommation de cette énergie si précieuse: éclairage à 80% par LED, avec une consommation minime, ordinateurs, musique et autres appareils modifiés à fonctionner également en bas voltage, pas de système de "stand-by" mangeuse d'énergie par paresse, d'appuyer sur un bouton avant et après l'utilisation d'un appareil - et tout cela pas seulement limité à notre vie privée, mais aussi, comme montrent les articles sur notre travail de cave et les vinifications, à notre activité professionnelle.

Le groupe électrogène, qui sert comme fournisseur de courant 220, indispensable pour les bricolages et le petit outillage, comme perceuse, disqueuse, ponceuse, rechargement du sécateur électrique, j'allais oublier ce luxe pour mes poignées,  etc., n'est mis en route dans tout le parcours de nos vins, de la vigne jusqu'en bouteille, qu'au moment d'appliquer les capsules congées sur les bouteille - tout le reste, c'est gravité et huile de coude - un bon exercice pour notre forme, que cela soit au pressoir, à la petite pompe à air pour actionner la canne de soutirage ou à la bouchonneuse à levier manuel.

50 LEDs = 4 WATT  à pleine force, peut être dimmé

Donc, ce soir, nous allons faire comme chaque jour: petit éclairage économe juste à l'endroit, où nous nous trouvons avec notre lampe à LED-  et peut-être plus tard une bougie, si nous nous sentons d'humeur plus intimiste en tête à tête...

Voir les commentaires

Le printemps est arrivé - et la taille continue toujours

11 Mars 2009, 19:13pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Pendant que le printemps arrive en force et fait sortir fleurs et petites bêtes



c'est la taille, qui continue dans la vigne. Tout est mené de front: espoudassage, rammassage des sarments et mise en tas, pour les sortir, et la taille proprement dite - comme hier, avec une belle journée tout en haut de la colline dans le Clos du Curé.



Heureusement, que la vigne n'est pas encore sortie de son someil de l'hiver - pas de pleurs pour l'instant, mais cela ne va pas tarder!

Taille tôt, taille tard, rien de vaut la taille de mars: il va falloir s'y tenir!

Voir les commentaires

encore et toujours les femmes

8 Mars 2009, 18:01pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Oui, c'est encore une fois la journée internationale de la femme aujourd'hui, le 8 mars. Normalement, je n'y accorde pas beaucoup d'attention, vous l'avez bien compris dans mes prises de position sur ce blog, je ne pense pas, que le fait d'être née femme influence ni sur ma manière d'exercer mon métier, ni - même encore moins - sur ma manière d'envisager et faire mon vin. Je n'ai toujours pas grand chose à rajouter  à ce que j'avais écrit ici, comme réponse à la question: le vin, a-t-il un sexe en 2007.

Je serais donc passée à côté de cette date, si on ne m'avait pas demandé le droit de reproduire mon coup de gueule du mois dernier - boire un petit coup - publié à la suite de la publication dans Le Monde de cette étude sur le vin et le cancer, dans l'édition papier du nouveau journal hebdo vendredi , qui nous promet depuis octobre dernier chaque vendredi, les meilleurs infos du Net sur papier.

L’équipe fondatrice est composée de Jacques Rosselin, Philippe Cohen, Philippe Labarde et  Emmanuel des Moutis, qui disent eux mêmes sur cette nouvelle publication:

"Vendredi est le premier hebdomadaire d’actualité issu de cette nouvelle époque où la Toile s’impose comme une véritable source foisonnante d’information et de débats d’idées....

Vendredi est sans aucun doute la première d’un ensemble d’initiatives qui marqueront le retour du papier en complément d’Internet, dans un univers des médias parfois résigné face au développement du tout électronique."

Je n'y voyait pas d'inconvénient, à les autoriser de publier mon petit texte - un peu fière, je dois l'admettre, d'avoir attiré leur attention dans la foule des articles publié sur les blogs vineux sur ce même sujet et aussi contente, de me voir promettre 50 € de rémunération forfaitaire - cela peut toujours me payer deux bonnes bouteilles de vin:-).

Mais je suis quand même un peu déçu du résultat: première déception: le critère du choix n'était apparemment encore une fois que le fait, que je suis "une femme", parce que en première page de l'édition de ce vendredi, je découvre cela:


et ensuite, je trouve mon texte, qui n'a même pas eu le droit le garder son titre, drôlement tronqué: voyez vous même:



La version papier perd quand même beaucoup de charme, je trouve surtout dommage, qu'un des éléments primordiaux du Web, les liens, qui permettent aux lecteurs de se former leur propre information en regardant les sources d'un article ou d'aller plus loin dans la recherche, ne pourra jamais passer dans la version imprimée.

Mais pour finir sur une note positive: j'aime bien la petite bande dessinée à côté de mon article,  au moins il y a un verre de vin à côté de l'assiette...



Voir les commentaires