Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

De l'AOC à l'AO - on perd le contrôle ?

15 Juin 2006, 11:29am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Lu il y a u instant sur viti-net cette nouvelle me laisse un peu rêveuse.

"Le Comité national des vins de l’Inao s’est prononcé pour la segmentation de l’offre des AOC en deux catégories : les AOC et les AO, les “vins de rêve” et les "vins plaisir” ...

J'avais
compris qu'on veuille créer une appellation « d'excellence », qui sorte du lot devenu trop vaseux de la mar(r)e des AOC - et l'association Sève me semblait une bonne initiative, pour arriver à se recentrer sur la qualité dans l'AOC, mais cette nouvelle mésure, qui consiste à lâcher les rennes vers le bas, ne me semble pas aller dans le même sens.

Mais peut-être quand on est qu'en vin de table, comme moi, c'est normal, qu'on y comprend rien...

Je vous laisse lire vous-même, mais je pense, que ce n'est pas un pas vers plus de
transparence et clarté pour l'amateur du vin (et surtout pas au-delà de nos frontières).

Et j'adore l'opposition entre rêve et plaisir - de quoi en faire un sujet de dissertation!

Commenter cet article

tchoo 15/06/2006

ça sent la tentative de garder le contrôle, parce qu'avec la création des Vins de ays dans les zones AOC, nous voilà avec une nouvelle catégorie chevauchante!Très clair en effet, pour le velgum pecus!

Gamelle 17/06/2006

Vraiment, "ILS" ne savent plus quoi inventer...Le vin, j'en rêve d'abord; puis je me fais plaisir en le dégustant... n'est pas ça l'association
Vin de rêves, et Vins de plaisir? Pourquoi Dissocier et Classifier, Hein? dites-moi!...

Fabrice 24/06/2006

Bonjour Iris,
 
Je sais que vous allez faire un tour sur VINSURVIN parfois et je suis ravi de découvrir votre blog. Question: dans quelle région êtes-vous vitricultrice?
Cordialement,
Fabrice http://vinsurvin.blog.20minutes.fr/

générationvin 26/06/2006


"Et j'adore l'opposition entre rêve et plaisir - de quoi en faire un sujet de dissertation!"
Un sujet à proposer aux prochains bacheliers du bac STPA et qui aura le mérite de les sortir de la gangue prohibitionniste qui s'infiltre au sein même des lycées viticoles!
Plus sérieusement, je ne vois pas comment nous allons pouvoir résoudre les problêmes liés à la complexité de l'offre en rejoutant des notions que même nous, vignerons, nous ne comprenons pas et basées sur des termes aussi subjectifs que le plaisir et le rêve! Si on rajoute à cela les moyens financiers suplémentaires à mettre en oeuvre pour gérer ce genre de décision, la complexité administrative que cela va rajouter, nous ne sommes pas sortis de la cave!
Continuons à noyer les consomateurs de vins sous les labels et les dénominations diverses et ils continuerons à bouder nos produits!

tbouch 04/07/2006

comme vous semblez etre intéressée par le vin et ce qui l'entoure,je vous contacte pour vous signaler mon site sur ma collection de tire-bouchons

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog