Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

le temps de glaner - le Chenin

30 Septembre 2005, 00:00am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Ouff, je dors plus tranquille de nouveau : plus de raisins dehors, qui risquent de disparaître, 36 caisses de beau Mourvèdre ont rejoints les autres dans la cuve et sont en train de fermenter tranquillement.

Temps d’aller glaner les quelques souches de Chenin, que Claude avait greffés au milieu du Mourvèdre, pour voir, si leur port supportait une conduite en gobelet, ou s’il fallait les soutenir avec des fils de fer ou des échalas, si jamais on se décidait d'en planter face Nord, en haut de la colline, pour faire un peu de blanc en passerillé.

Chaque année, il faut les défendre bec et ongle contre des vendangeurs, qui sont prêts à les faire disparaître dans les caisses des raisins rouges – et contre Klaus, qui a horreur de mes bonbonnes de blanc, qui finissent parfois à l’évier, par ce que je les n'ai pas soutirés à temps, pour les protéger contre l’oxydation, qui les guette, vu qu’il y a toujours très peu.  Je ne suis pas spécialiste en micro-vinification.

J’ai donc des bonnes résolutions pour cette année et avec un peu de chance, il y aura 8 bouteilles de Chenin à goûter l’année prochaine.
Il y a d'autres visiteurs de la vigne, qui se regalent encore de cette journée splendide - des petites bêtes, qui nous aident tout le longue de l'année et qui sont contens, de pouvoir se balader dans un écosystème, qui n'a jamais vu des pesticides.

la mante religieuse


et ce couple de coccinelles, qui prépare la population future.




 

 


Commenter cet article

marc de wolf 01/10/2005

Qu'il est beau ton ch'nin, Iris. Aah, je voudrais bien le boire avec vous sous l'arbre au coucher de soleil. Il faut tenir ses promesses maintenant. Pas de fautes cette année ;o)

Marc

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog