Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Articles avec #clos

souvenirs, souvenirs en travaillant dans le Clos des Cèdres...

3 Mars 2012, 11:34am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Une des rares photos de la naissance de notre vigne...ici le plantier du Clos des Cèdres en 1991 - on voit bien les petits plants fraichement mis en terre (ou plutôt entre les cailloux..) à la barre-à-mine, arrosés un à un à l'arrosoir.

 

 

Clos des Cèdres 1991 2

 

 

On voit aussi encore une partie des grands blocs de schiste, qui sont montés en surface au défrichage, et que nous avons enlevés pendant les premières années.

Hier j'ai découvert un vestige  de l'outil, qui nous servait à cela au bord de  la vigne:



vestige

 

Deux barres en bois avec un plateau au milieu, un brancard, comme on peut le voire dans des illustrations anciennes,qui était chargé des morceaux de roche, et que deux personnes pouvaient ainsi transporter au bord  haut de la vigne, où ils servaient à faire des murets grossiers en pierre sèches...ajoutant ainsi à l'aspect "clos" de cette majestueuse arène naturelle au milieu des bois.

 

schische murs Cèdres

 

J'ai beaucoup aimé retrouver cet outil hier...particulièrement les détails des manettes,bien lissées...on dirait des petites sculptures, si on regarde de près:



DSCF4545

 

Et  j'admets, que même plus jeune de 20 ans, je n'étais pas assez forte, pour aider à porter cet outil chargé. Jusqu'à une certaine taille, je pouvais contribuer à prendre des blocs un par un dans les bras et les amener au bord, mais devant ce champ de pierres, cela ne représentait qu'une goutte d'eau dans la mer...

Les derniers, qui auront trop gené au passage du soc de la charrue à treuille, étaient brisés sur place à grand coup de masse - c'est peut-être aussi un peu de là, que venait notre réputation de ces débuts: travailler dans les vignes de Lisson, c'est comme à ..... Cayenne:-).

Aujourd'hui, 21 ans plus tard, ce n'est toujours pas de tout repos, d'y monter et travailler, mais on est loin des grands efforts du début:



Merlot and Mourvedre clos des Cèdres

 

 

Il ne restent que des petits cailloux de schiste et de quartz en surface, qui protègent la terre dessous et restituent la chaleur des jours pendant les nuits plus fraîches ici à 300 m au plantes....

....et l'été, c'est beau à voire et réconcilie de tous ces efforts.

 

 

Merlot et Mourvédre Clos des Cèdres sommer

 

et après une après-midi de taille dans cet endroit si calme, hors monde, où on entend que les bruissement du vent dans les cimes des arbres autour, les oiseaux et déjà quelques bourdonnement d'insectes, qui accompagnent le cliquetis du sécateur, où le corps prends son rythme et l'âme se met à rêver, la descente à travers les bois vers la maison, qui reçoit les derniers rayon de soleil sur la fumé, qui s'échappe de la cheminé...symbole de repos et chaleur,  est comme rentrer d'un voyage.



retour sur la maison

 

des temps anciens -  je me souviens de ce que m'avait dit le vieux, que je rencontrait à l'occasion de mes premières balades autour du Lau, petit village perdu, où j'habitais il y a 30 ans: faut jamais rentrer les mains vide d'une promenade !

 

jamais les mains vide...

 

et je charge encore vite deux grands tuteurs mis au bord de la vigne sur l'épaule, pour lui tirer ma révérence à l'ancien...

 

 

Voir les commentaires