Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Vendredis du Vin # 34: VINstantanés - et pensées de l'instant pour le Japon

25 Mars 2011, 10:15am

Publié par Iris Rutz-Rudel

vdv34C'est Pauline Boet du Blog Eyes Wine Open, qui nous convie à publier aujourd'hui notre photo d'un moment magique autour du vin - Vendredis du Vin # 34: VINstantanés est le titre de ce Vendredis pour blogueurs pressés...par leurs occupations de tous les jours, comme, pour moi, la taille, qui doit être finie bientôt, vu que la sève monte avec force depuis quelques jours....

 

Mais aussi par les actualités, qui nous arrivent de l'autre bout du monde...la pensée au malheur, qui est arrivé au Japon, ne me rends pas très portée vers les futilités et bons mots...la catastrophe, qui s'annonce derrière de plus en plus menaceante me noue la gorge et me rive sur les nouvelles...des média, des "amis", souvent  connus que virtuellement par le Web, mais qui permettent de mettre des visages sur cet empathie globale... parfois aussi rencontrés chez moi, comme notre premier caviste Japonais, qui passait prendre des nouvelle chaque année de Lisson et ses vins, partageait notre table, nous échangions  des petits cadeaux...il va bien physiquement,  cela rassure, mais il y a des milliers d'anonymes, qui ont eu moins de chance... et la menace nucléaire flotte sur tout, sans dénouement heureux en vue...

 

Donc choisir UNE image, qui rappelle tout cela.. le vin, la rencontre, la beauté des moments de partage, l'espoir que fait renaître la vigne chaque année, les petits riens, qui font la beauté de la vie...quelle casse tête...

 

finalement,je suis passé un un "tirage au sort" pour m'en sortir  -  avec  l'image d'un vin, qui m'importe, parce que c'était le premier, mis en bouteille à Lisson avec notre étiquette, avant le 1996, dont je rappelais le souvenir l'autre jour: La Cuvée de la Clôture 1997 - commercialisé l'année suivante, pour combler le trou de la trésorerie, que creusait le financement de la construction de notre première clôture anti-sanglier....un vin, qui portait son cépage - 100% Pinot Noir - sur l'étiquette - chose interdite pour un Vin de Table, qui annonçait aussi son origine et son millésime... tous des information, qui nuisent aux consommateurs, parce qu'elles pourront les induire dans l'erreur, qu'il s'agit d'un "bon vin", comme les vins de nos d'appellation contrôlés, auxquelles il n'a pas droit....

 

Une des rares bouteilles, qui en restent à la cave, est partie 10 ans plus tard au Japon, comme cadeaux pour Monsieur Ushida, le premier, à commercialiser les futures Clos des Cèdres, Échelles de Lisson et Clos du Curé au pays du soleil levant dans sa cave Le Bouchon.

 

J'avais ouvert une autre au printemps dernier, pour accompagner ma première grillade de mouton sur feu de bois devant la porte, en savourant tous ces souvenirs toute seule, juste avec les chats,qui se régalaient des os des côtelettes...

 

cuvée clôture Pinot 1997

 

Voici ma photo - magique que pour moi, parce qu'elle me fait revivre tous ces moments - mais comme le printemps est de nouveau là et que le Japon est si présente dans mes pensée, je vous la partage...et je la dédie aussi à mes amis Japonais ou au Japon  de facebook, comme Hikaru de Yokohama, dont j'ai suivie le blog pendant des années, qui travail à Tokyo  et parle pudiquement des cerisiers en fleur dans les parcs, des vins partagés dans des bars avec des amis, pour ne pas céder à la panique soujassante, à Olivier Silva, qui défend le vin nature àpartir de Saporo - et à Francois Dumas, importeur de vins nature et bio, qui est sur place et essaye d'aider dans les zones dévastées du Nord, à aider les sans abris... qui raconte, comme la situation est désespérante, mais qui finit son message de ce matin avec ces mots entre encouragement et conjurage du sort:

 

 "don't know when I'll have acces to internet next; "la vie est belle"

 


Commenter cet article

Isabelle Sériot (Pjij) 25/03/2011



Bravo,Iris, pour ce billet plein de sensibilité... Un soin particulier dans la rédaction et dans le montage que je sais apprécier.


merci de cette lecture



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog