Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

un rêve d'été à Düsseldorf...

16 Juillet 2010, 18:42pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

3 semaines de vacances pas tout à fait volontiers de ma vigne en juin/juillet. Heureusement, que la vigne ne l'a pas pris mal d'être abandonnée juste après la floraison et m'a accueilli bien verte et en bonne santé après mon retour...


3 semaines à Düsseldorf, accueillie d'amis /hôtes chaleureux et généreux, qui m'ont chauffé le coeur...

 

collage Terrassenabende kl

 


3 semaines, qui m'ont fait expérimenté la folie estivale, festive et ponctués du bruit des VouVouzelas, qu'avait pris possession des Allemands face aux matchs de foot, retransmises partout en public sur les écrans...

 

collage WM klein


3 semaines ou l'Allemagne vivait et savourait une chaleur rare dans ce pays et où même ma Maman, petit à petit remise de ses séjours à l'hôpital, la raison de mon voyage..., se régalait à manger des glaces pendant nos sorties en chaise roulante dans la zone piétonne de Erkrath.

 

collage Maman 2010


3 semaines, qui m'ont laissé ce-coup-ci un peu plus de temps, pour parcourir ma ville natale - à la recherche des souvenirs d'enfance et d'un peu de calme et de fraîcheur pour corps et esprit...d

 

parcs in Düsseldorf


J'ai trouvé cela pendant mes promenades près de la Altstadt dans les multiples parcs publiques  - avec leur atmosphère un peu sauvage et les sculptures à découvrir partout - j'ai même retrouvé Heinrich Heine, fils que très tardivement aimé de Düsseldorf et exilé en France longtemps avant moi. 


Et à côté des grands magasins et cinéma, qu'on préconise en France comme lieu, où se réfugier pendant une canicule, et qui ne comptent pas dans des lieux, que je fréquente bien volontiers (bon, les cinéma oui, mais il n'y a point à la campagne...), j'ai découvert la climatisation sans faille des musées de Düsseldorf


J'ai retrouvé le musée de verre m Glasmuseum Hentrich, où mon père m'amenait régulièrement les dimanches, quand j'étais petite - et je suis resté bouche bée et avec un grand sourire de joie devant la collection de verrerie d'art moderne - au point de ne plus avoir le temps, de visiter la collection des préciousités au tout nouveau trésor du sous-sol.

 

Glasmuseum Hentrich Düsseldorf kl


En allant voir les expositions du Museum Kunst-Palast  en face  - le Grand Geste - et Ein bläulich silberner Duft der Ferne (une odeur bleu-argentée du lointain) (Schirmer) je suis resté scotchée du grand mobile  das vegetative Nervensystem de Gerda Steiner et  Jörg Lenzlinger dans le foyer, qui m'a rappelé certains de mes improvisations créatives à Lisson:-).  

 

collage vegetatives Nervensystem

 

à suivre avant de vous reparler vigne et vin:-)!

 

 

 


Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog