Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

décuvage 2006 et petit chimiste

16 Novembre 2006, 18:07pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Après une nouvelle période de journées d’automnales avec un ciel bleu azur et des couleurs surtout en fin d’après-midi à vous couper le souffle sur ce paysage de montagnes, où les dorures des châtaignerais s’élancent encore plus haut que les vignes multicolores à mi-pente,

vigne avec Gorges d'Héric et Caroux


 c’est la grisaille venue du Sud, qui permet de passer une journée à l’ordinateur, sans trop avoir l’impression de gâcher sa journée.

Je me rends compte, que j’ai vous ai encore peu raconté du déroulement de la vinification cette année.  Pendant que je rattrape la lecture des billets sur les blogs des confrères (j’adore les coups de gueule d’Hervé Bizeuil – la burocratie usine à gaz et les règlementations à la française m’hérissent aussi souvent les poils, mais je me défoule avec une promenade dans la vigne à la place d’un article – et quand je reviens de ma promenade, il a déjà poussé sa gueulante) , vous auriez donc droit aux photos du décuvage et du pressage, qui se déroulaient il y a deux semaines, ainsi qu’à une séance d’analyses au « labo Lisson ».

Pour le décuvage et le passage sur la presse du mout, vous pouvez vous référer  à mon billet de 2005, mais je vous rajoute quelques images de se passage du vin des entrailles de la cuve, qui le faisait naître  vers le ventre des barriques dans le silence serein de la cave.


vider la cuve den Tank leeren


remplir la presse den Keltrer aufbauen

couvercle presse Abdeckung Kelter


presse 2006 Kelter 2006




Nous travaillons depuis nos débuts sans œnologue conseil – juste avec un laboratoire à Béziers,  où nous portons des échantillons de nos vins et qui  nous fournie les analyses obligatoire pour la vente de nos vins à l’export. Et comme Béziers, c’est loin pour des gavatchs comme nous, nous avons optés il y a quelques années pour des kits d’analyse , qui nous permettent, d’analyser sur place quelques paramètres de base de nos vins et de transformer l’atelier de Lisson en labo du petit chimiste de temps en temps.



distillation du vin pour analyse - Distillation des Weines für die Analyse

analyse vin - Weinanalyse



Moi, cela me rappelle mes cours d’école d’il y a très longtemps avec Bunsen et Erlemeyer –

j’adore particulièrement le analyse acidité volatile - Analyse flüchtiger Säure


contrôle des acidités volatiles avec sa distillation et le changement de la couleur sous influence du réactif à la fin.


titrage de l'acidité volatile - Titrierung der flüchtigen Säure

Et cela nous permet ainsi de suivre de près nos vins, qui évoluent, comme vous le savez, avec un minimum de SO2 et qu’il faut donc traiter avec un maximum de soin et d’hygiène et surveiller pendant leurs 18 mois d’élevage en barrique.

Commenter cet article

ulysse 18/11/2006

c'est toute la magie de l'élaboration du vin que tu nous décris avec beaucoup d'expertise et de poésie...pour moi le vin c'est la boisson préférée des dieux et lorsque l'on en déguste (on ne boit pas le vin !) on est leur égal....

Jean Christophe Bataille 18/11/2006

Passionnant.

Objectif-plume 30/11/2006

particulièrement instructif!

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog