Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

La sérénité rousse de l’'arrière saison

3 Octobre 2006, 16:35pm

Publié par Iris Rutz-Rudel



C’était au mois de mai que je vous parlais de l’ atelier « À Fleur des Songes » de Patricia Nénaire, peintre fleurographe. C'est chez elle, que j'ai trouvé la belle formule du titre de ce billet,  "La sérénité rousse de l’arrière saison", qui va si bien avec la transformation que subissent à l'automne le paysage  et la vie redevenue plus calme du vigneron.


 

Patricia, à qui ses multiples voyages en Amérique du Sud, aux Caraïbes, en Asie,  ont donné la passion des couleurs, vient s’installer dans notre vallée du Jaur, en venant de la Haute Provence, où elle avait déjà travaillé plusieurs années dans son atelier à Thorame-Haute.

fleurs du jardin


Pour elle,  le jardin est une matière pour son travail, qui la transpose vers l’art.  Son amour de la nature l'a amené à inventer un procédé original permettant de réaliser des tableaux par collage et broyage de pigments végétaux, quelle a nommé « fleurographie ».

palette de couleurs

Encore installé en Provence, elle participait au somptueux livre « Portrait d’ateliers avec artistes » aux éditions « Le Bec en l’Air », recueil de portraits photographiques et textes sur des artistes et leurs lieux de création collectionnés par Isabelle de Rouville.































Sa définition d’atelier, qu’elle donne dans ce livre,  dit au même temps tout sur sa manière de s’inspirer et de travailler :


Mon atelier, retiré du monde, niché dans un
berceau de verdure où le temps semble suspendu…

La nature s’y invite et vient chanter les saisons.
Au renouveau, c’est mon jardin qui foisonne de
couleurs préparant ma palette de l’année à
venir, illuminant les murs lambrissés.

Le soleil y entre à flots, éveillant les tableaux sur
les murs. Je me sens dans un écrin.

Le temps de la récolte venu, le jardin entre et s’installe :
fleurs séchant, mobiles et aériennes, odeurs suaves mêlant
pivoines, roses et œillets, couleurs fraiches et vives des
centaurées et pieds d’alouette…

Et quand l’été s’enfui, dans le silence piqueté de pluie
le chaos ordonné des pigments végétaux envahit mes
étagères. Alors, dans la sérénité rousse de l’arrière
saison, pétales, feuilles et mousses se réincarnent au fil
de mon inspiration composant sur les murs un décor
nouveau.

Patricia Nénaire


En avril 2006 elle remporte le Grand Prix de prestige de Cannes Azur.

Atelier d'Art A Fleur des Songes

Son atelier/boutique à Olargues se trouvait dans une des ruelles à l’intérieur du village, une devanture à l’ancienne, vert-sombre, qui invitait à entrer dans cette caverne d’Ali Baba, qui s’ouvrait derrière. Et si déjà rien que les matières premières sont un festin pour les yeux, les « produits transformés » ses tableaux, vont vous émerveiller.















Toute menue derrière sa grande table de travail, habillé des teintes, qui rappellent ses tableaux, elle compose ses petites merveilles. Elle tient sa technique secrète – pas le droit de la prendre en photo au travail. Mais ce qui compte pour le spectateur, c’est le résultat.


l'artiste au travail

Inspirée des nouveaux paysages, qui l’entourent depuis son arrivé dans la vallée du Jaur,  les mosaïques abstraits de ses derniers tableaux reflètent le paysage des vignes en terrasses.



En attendant l’installation d’un nouveau jardin fleurie, elle parcoure les pentes de l’Espinouse à la recherche des plantes sauvages et s’inspire de l’atmosphère  et des lumières qui l’entourent.

Venez visiter son atelier au hasard de vos promenades à Cailho le Haut, au-dessus de Saint Etienne d'Albagnan ou – mieux – prenez

 rendez-vous au 06 70 76 07 59 avec l’artiste.

lichens

Si vous voulez savoir plus sur elle, son nouvel atelier à sa maison et voire des photos de ses dernières oeuvres, vous vouvez vous rendre sur son nouveau site Internet.




Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog