Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Les Ivoiriens ont découvert le vin - hélas!

15 Mai 2009, 15:20pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

petite mise en garde dans la série des alertes aux arnaques pour les confrères: - ce coup-ci, ce n'est pas l'Angleterre, qui s'intéresse à nos vins, mais la Cave de la Paix à Abidjan:

reçu ce matin:

LEROY ANDRE
ABIDJAN - PLATEAU
RUE DE LA PAIX IMM.LES HEVEAS
26 BP 146 ABIDJAN 26
 
Bonjour Mr ou Mme
je suis Mr LEROY ANDRE, proprietaire d'une cave specialisé dont le nom est CAVE DE LA PAIX nous livrons nos vins dans toute l'afrique de l'ouest.
je suis interesseé par vos productions car j'ai des commandes à satisfaire actuellement et mon fournisseur habituel est en rupture de stock ; c'est pour cela que je viens vers vous vous solliciter.
Et donc si vous êtes intéréssés veuillez me faire savoir la liste des produits que vous avez en stock et vos tarifs export pour chaque designation afin que je puisse vous passez une commande urgente et importante.
Veuillez me contacter dans les plus bref delais des reception de ce mon message afin que nous puissions entamer la procédure d'achat .
 
Bien à vous et mes sinceres salutations les plus distingues
 
Cordialement
 
Mr et Mme LEROY ANDRE
 
TEL :    (00225) 06 55 27 09 

Vous pouvez remplacer LEROY ANDRE par BILLON ANTOINE ou d'autres pseudonymes:-).

Lisez ici. et surtout, ne répondez pas!

Commenter cet article

Tiuscha 16/05/2009

L'Afrique est passée maître dans l'art de l'arnaque, et pas seulement auprès des particuliers...

Tiuscha 18/05/2009

Oui, il y a aussi en Europe de l'Est beaucoup de tentatives d'arnaques aussi, c'est juste que l'un comme l'autre, ce sont des régions du monde hélas réputées pour ça, mais évidemment, l'escroquerie ets de tous les pays...

Elisabeth+Poulain 15/06/2009

En fait, on peut prendre chacun des termes de cette demande et en faire autant de cas d'arnaque. Pas seulement en Afrique, quelque soit le pays, pas seulement pour le vin, pas seulement pour connaître vos prix et vos conditions générales de vente. A partir du moment où la demande est trop large, sans demande sérieuse ni vérifiable, la règle est de ne jamais répondre et de communiquer ça aux divers groupements de vin dont on fait partie, sans oublier les organisations plus larges. Ce qu'on a du mal à comprendre, c'est que chaque année, des vignerons se font prendre, sans aucun espoir d'être payé en retour. La Ière chose est de vérifier l'existence et la légitimité de ces acheteurs pour vérifier si ce ne sont pas des arnaqueurs. La 2è est de le dire aux autres. Bravo Iris. Elisabeth Poulain