Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Nous n'allons pas éteindre les lumières ce soir à Lisson...

28 Mars 2009, 18:14pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

et ce ne serait pas, parce que nous ne nous soucions pas du réchauffement de la planète, de la pollution ou de la lutte contre le gaspillage de l'énergie - au contraire.

Francis Boulard, vigneron à conscience écologique dans ses pratiques viticoles, et cela pas qu'un jour par an, nous appelle de joindre la EARTH HOUR en éteignant nos lumières pour une heure ce soir - c'est bien , mais, comme dit dans l'article en lien:

" cette initiative mondiale n'est bien sûr pas suffisante et c'est au quotidien que nous devons tout être plus raisonnable sur nos consommations énergétiques et nos émissions en gaz à effet de serre. Malheureusement, tous les indicateurs montrent que les ménages consomment toujours plus d'électricité et émettent davantage de gaz à effet de serre...".

Et de lancer aussi cette réflexion, qui me semble bien juste, parce qu'elle montre bien le paradoxe de pas mal de mesures "dans le vent" et médiatisées, où l'effet pub ou marketing l'emporte devant le bon sens:

"Enfin, si l'opération Earth Hour est louable, on pourra s'étonner de l'appel du WWF France aux Français à la réalisation de films personnels qui montrent l'engagement de chacun... En effet, les internautes sont invités à tourner un plan fixe de 20h29 à 20h31 avec leur caméscope, téléphone portable ou PDA et à poster leur vidéo sur le site Planète Attitude. N'est-ce pas contradictoire ? On éteint les lumières mais on allume les caméscopes et autres appareils photos pour immortaliser l'instant... C'est un jeu ou une vraie prise de position ?"

Lors de la journée de l'environnement de 2008 je m'étais déjà penché sur la liste des conseils, pour maîtriser toute sorte de pratiques mauvaises pour l'environnement, en comparant la liste avec nos habitudes de tous les jours à Lisson.

Des lecteurs attentifs auront vu la petite série de photos sur le Low Watt à Lisson dans la colonne droite de ce blog, qui montrent depuis les début de ce blog nos sources d'énergie maison, utilisées, comme le solaire.  D'autres d'appoint et toujours en étude, comme le vent - et potentielles, comme l'eau, qui est plus aléatoire et plus difficile à maîtriser dans le contexte des pluies soit absentes soit torrentielles dans le Midi.

Mais la pratique la plus importante consiste dans la recherche permanente de l'économie de la consommation de cette énergie si précieuse: éclairage à 80% par LED, avec une consommation minime, ordinateurs, musique et autres appareils modifiés à fonctionner également en bas voltage, pas de système de "stand-by" mangeuse d'énergie par paresse, d'appuyer sur un bouton avant et après l'utilisation d'un appareil - et tout cela pas seulement limité à notre vie privée, mais aussi, comme montrent les articles sur notre travail de cave et les vinifications, à notre activité professionnelle.

Le groupe électrogène, qui sert comme fournisseur de courant 220, indispensable pour les bricolages et le petit outillage, comme perceuse, disqueuse, ponceuse, rechargement du sécateur électrique, j'allais oublier ce luxe pour mes poignées,  etc., n'est mis en route dans tout le parcours de nos vins, de la vigne jusqu'en bouteille, qu'au moment d'appliquer les capsules congées sur les bouteille - tout le reste, c'est gravité et huile de coude - un bon exercice pour notre forme, que cela soit au pressoir, à la petite pompe à air pour actionner la canne de soutirage ou à la bouchonneuse à levier manuel.

50 LEDs = 4 WATT  à pleine force, peut être dimmé

Donc, ce soir, nous allons faire comme chaque jour: petit éclairage économe juste à l'endroit, où nous nous trouvons avec notre lampe à LED-  et peut-être plus tard une bougie, si nous nous sentons d'humeur plus intimiste en tête à tête...

Commenter cet article

Ninne 30/03/2009 17:28

Hah bon!!! Nous avons de nouveau "gagné", juste comme si c'agisserait de biathlon hihi!!!Je file lire l'article sur Ulysses!!Stor stor klem!!! 

ulysse 30/03/2009 10:30

je me doute Iris que l'huile de coude il y en a à profusion dans ton domaine !

Iris Rutz-Rudel 30/03/2009 11:04


Et elle chauffe en ce moments, Ulysse:-)! Au plaisir de te recevoir dans la prochaine "récréation"!


Ninne 30/03/2009 09:40

J'ai pensé particulièrement à vous, dimanche soir, Iris!!! Nous avons éteint les lumières, mais le lendemain j'ai été un peu décu, car en Norvège l'usage d'eléctricité n'est baissé que 2 %... Un nombre de monde ont allumé leurs bougies, mais la plupart ne voulait pas éteindre la télévisoin. Bonne semaine, Iris, à la fois sous le soleil et sous le LED et peut-être avec une bougie ou deux ;)

Iris Rutz-Rudel 30/03/2009 11:14



J'ai lu, qu'en France, "l'économie" n'était que 1% pendant cette heure - et qu'en Allemagne, il n'y avait qu'une seule ville, qui a participé, le score Norvégien est
donc 100% supérieur:-).

Est-ce que pour mon pays natal cela veut dire, que dans un pays, où la protection de l'environnement est rentrée dans les mœurs depuis un bon moment, on ne se laisse plus entrainer si
facilement par des actions purement symboliques? - franchement, je ne connais pas la réponse...



Aliénor39 29/03/2009 22:18

je suis d'accord c'est au quotidien que ces gestes doivent se faire !! mais bon si ça permet de faire prendre conscience, pourquoi pas !!mais je n'y crois pas trop : pour preuve, journal national de 20 h : on présente le projet Earth hour suivi d'un reportage sur le ralllye de Formule 1 cherchez l'erreur !!

francis b 29/03/2009 12:37

Bonjour Iris,Bien évidemment ma note vient à contre-point de ton mode de vie pure et naturelle.Il me paraissait intéressant et constructif d'annoncer cet évènement destiné à mobiliser et sensibiliser l'ensemble des habitants de notre planète.Bien évidemment, il ne s'agissait pas de convertir les plus convaincus et celles et ceux qui au quotidien prennent soins de la nature. Je suis cependant un peu déçu, que toute démarche ou initiative soit nécessairement sujet à polémiques - critiques ( Ref. les commentaires), même quand cela va dans le bon sens.C'est difficile contenter tout le monde.Nous vivons chacun dans des univers différents, du passé, - du présent - un historique - un environnement, qu'il convient d'accomoder - d'améliorer en fonction de nos différents cadres de vie.Bien amicalement,et Bon Dimanche Francis 

Iris Rutz-Rudel 29/03/2009 13:37



Cher Francis,
ce n'est pas ta note qui vient en contre point à la mienne - c'est au contraire toi, qui a attiré mon attention sur cette journée et ma petite contribution n'était pas voulue polémique - au
contraire. Et j'ai bien souligné, que je trouve ton effort dans ton travail quotidien, qui concerne quand même une exploitation d'une autre envergure, qui doit nourrir plus que deux personnes,
comme bon exemple de prise de conscience bien avant que cela devient un argument "à la mode".  Les citations "polémiques" viennent d'ailleurs de la page, que tu avais mis en lien à ton
article, je n'avais qu'à copier:-).

Pour moi, cela tombait à pic: nous venions de passer une bonne heure sans lumières la veille, par pure hasard, pour mieux écouter et faire de la musique - nous concentrer sur un de nos 
sens, en dégustant les sons...

Je ne veux pas monter mon mode de vie comme exemple pour tout le monde - mais mon cadre de vie (plein de richesses naturelles, comme le soleil, le calme, une eau pure, de l'espace - qui me
permettent de compenser les manques sur d'autres plans) me confronte tous les jours avec les efforts, que je dois faire, pour gérer ces ressources, la petite quantité d'énergie, que nous
produisons (c'est autofinancé - je ne revends rien à EDF), l'eau en été, les déchets, que nous produisons encore en quantité - et même ma propre santé, indispensable pour continuer le
travail.

Bien sure que ce sont (en partie) des choix, dictés par mon histoire, mes origines, mon parcour et mes rencontres - à chacun, de réaliser les siens selon tout cela. Je pense, pas de polémique
nécessaire entre nous:-).

Après la petite pause de bruine de hier, je vais reprendre le sécateur et remonter dans les terrasses - c'est le Côt, qui m'attend, heureusement en retard de bien 2 semaines sur l'année dernière
- et cette foutue heure d'été, qui va encore me perturber, parce que la faim va me tenailler, avant le coucher du soleil...

Bon dimanche à toi aussi

bien amicalement

Iris