Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Noël campagnard- sans bling-bling et chi-chi

25 Décembre 2008, 15:42pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Une soirée de Noël pas à la Française, qui commence avec la montée par la piste caillouteuse et sinueuse, qui monte vers  la petite ferme castanéicole de Dausse au dessus de Cailho vers 17 heures hier. Du parking la dernière lumière du jour, qui donne ses teintes rouges à la montagne et au collines de l'autre côté de la vallée du Jaur en bas - une traînée de fumée part d'Olargues au loin...


Fritz et Almuth nous reçoivent à la table de leur ferme après une journée passée à brûler les bogues de châtaignes de la dernière récolte  - le petit tonnelet de bière obligatoire ici est mis au frais devant la porte et nous commençons avec un apéritif rustique de bon pain maison et divers préparations de leurs réserves, pour l'accompagner.


La chatte de la maison, qui passe son temps à éloigner les rongeurs, friands des chataignons séchés au séccadou, que Almuth décortique pendant des longues soirées, n'est pas contente, que des estrangers lui font de la concurrence sur les bancs.


Un grand feu de bois dans la cheminée (de châtaignier, bien sure) chauffe la pièce et crée une ambiance chaleureuse pour l'oeil  et même pour nos oreilles - le bois pète du temps en temps avec des étincelles, qui s'envolent comme un feu d'artifice.


Seule décoration sur la table: cette dernière rose, coupé de frais devant la maison, qui me rappelle la vieille chanson de Noël de mon pays: es ist ein Ros entsprungen....


Les autres convives arrivent et le repas commence à la bonne franquette - avec les canards rôties et presque trop de mains, pour les découper...


La maîtresse de la maison vient de Souabe - elle nous régale donc avec des Semmelnknoedel - des espèces de quenelles à la base de mie de pain, qui ne sont pas forcement fait pour des gosiers français....


... mais qui vont à merveille avec le dernier membre  du trio classique de la cuisine hibernale allemande: le Rotkohl - choux rouge mijoté à l'aigre-doux avec des pommes, du clou de girofle et du vin rouge.


Seule au milieu de tous ces amateurs de bière, j'ai passé une bouteille de Riesling Allemand du Domaine Kaul en fraude à table, qui se défend avec dignité contre le choux rouge, grâce à son acidité vive, qui accompagne le fruité de ce vin jeune et contre balance les saveur forts du plât.


Pas de bûche à la crème de beurre après cela, mais juste une petite tranche de gâteau au chocolat apporté par une autre invitée - et la distribution de notre cadeaux de Noël: des bouteilles de Clos des Cèdres 2002 de Lisson, que tout le monde peut emporter dans sa cave.


20 heures - tout le monde remet les vestes et les bonnets pour monter au parking sous la nuit étoilée. Ce n'est pas le retour à la messe, mais les uns descendent au Lotto obligatoire de Noël de Saint-Etienne d'Albagnan, qui sert à financer le repas des ancien le Jour de l'an - les autres, comme nous, rentrent chez eux - chez nous à Lisson, dans notre Stille Nacht - douce nuit - où nous ouvrons encore une bouteille de Cèdres 2005, pour finir cette soirée si peut à la française - sans foie gras, coquilles Saint Jacques et d'autres saumons - en tête à tête à deux.

Joyeuses et paisibles fêtes de fin d'année pour tout le monde - et que vos meilleurs voeux pour 2009 deviennent réalité!



Commenter cet article

Ninne 02/01/2009 16:39

Quelle journée superbe! Quelles belles photos!Et quel ambiance chaleureux tu nous presente!!! Godt nytt år!!!Mes meilleurs voeux pour l'année nouvelle à toi ma chère Iris et à ton cher Claus! Je vous souhaite plein de bonnes choses et je suis tellement contente de venir sur ton blog à chaque fois - c'est un plaisir! J'espère te revoir en 2009 !!! Stor klem!

ulysse 28/12/2008 10:28

Ta note chère Iris me donnerait presque envie de me mettre à la bière ! il est vrai que je me rappelle avoir superbement déjeuné dans une auberge Lilloise avec des bières artisanales bouchées pour accompagner le repas avec une complexité aromatique une finesse et une longueur en bouche surprenantes !

Iris Rutz-Rudel 28/12/2008 17:33



On peut déguster les bonnes bières faites artinasalement comme du bon vin - la brasserie, c'est tout un art, que j'ai commencé à comprendre, quand des clients/amis belges nous ont apporté des
bières spéciales de leur pays, quand ne trouve pas en France. Un vrai régal, quand on aime plus humer et découvrir les saveurs que boire, comme moi!



Iris 26/12/2008 10:22

Comme je comprends qu'on ait envie des choses de chez soi ce jour là. Comme je suis en Allemagne cette année, j'ai réussi à caser une belle bûche (mais pas au beurre), mais pas de foie gras. Dommage pour moi!Je te souhaite une très bonne seconde journée de Noel, et te remercie de m'avoir envoyé du soleil comme je te l'avais demandé sur mon blog :-) Aujourd'hui, ciel sans nuage, 0°C.

Iris Rutz-Rudel 26/12/2008 11:10



Tu l'as deviné, Véronique, c'était une table d'Allemands et Anglais, qui s'étaient réunis la haut sur la montagne.

J'ai aussi vécu 15 ans de Noël à la Française, avec messe de minuit et repas ensuite jusqu'à 4 h du matin...(toujours avec la buche et souvent en plus avec les 13 desserts de Provence...). Cela
avait son charme aussi, même si c'était peut-être un peu plus indigeste - surtout quand il fallait être le lendemain à midi pile à 70 km de là pour le repas de Noël (le vraie, 5 plats) en
famille...

Chez mes parents pendant mon enfance, le repas de Heiligabend (24.), c'était très classique: Kartoffelsalat und Würstchen (ma préférence allait aussi vers les Cocktailwürstchen - je n'aimais pas
la viande comme enfant:-)...un morceau d'anguille fumée pour mon père, pour marquer la fête - pas de goinfrerie, mais un menue, qui permettait à la maitresse de la maison, de participer en toute
tranquillité, sans être épuisée des préparations. On chantait toutes les chansons de Noël devant l'arbre (mon beau sapin) avec ses véritables bougies, je récitais le poème: von draus vom Walde
komm ich her et jouais la flute et "es roch so nach Äpfeln und Nüssen...."

Aujourd'hui, deuxième jour de Noël, comme il n'existe qu'en Allemagne, c'est la neige qui tombe devant ma porte - tu en veux un peu?

Bon fête de fin d'année - guten Rutsch - pour 2009!