Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Pascaline Lepeltier - un grand pas, pas seulement pour une femme...

15 Novembre 2008, 13:30pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Le concours 2008 du meilleur sommelier de France s'est déroulé il y a une semaine à peine à Perpignan. J'en avais lu les éloges du lauréat sur le blog d'Hérvé Bizeul, lui-même dans le temps sommelier, avant de devenir vigneron dans le Roussillon. Il parle avec admiration et connaissance de ce finale, selon lui entre deux hommes, Antoine Pétrus, du Crillon et Manuel Peyrondet, du Taillevent, finalement le gagnant- victoire "qui, bien sûr doit autant à la chance qu'au talent, au fait d'être meilleur qu'un autre, que les autres, pendant 20 petites minutes", comme Hervé dit si bien.



Mais quelle était donc ma surprise, de lire chez une de mes blogueuses et journaliste du vin préférée de l'outre-atlantique, Alice Feiring, que le finale s'est finalement déroulé entre 4 candidats - qui plus est: 3 candidats et une candidate - fait exceptionnel et du jamais vu à ce concours: deux femmes avaient réussi d'entrer au demi-finale des 12 et une, Pascaline Lepeltier même dans le peloton de tête des 4 finalistes. Pas moyen de distinguer dans la presse, s'il y a eu un classement derrière le gagnant, si on la nomme en deuxième position par politesse, s'ils étaient ex-aequo - mais, comme cité plus haut: peu importe qui des trois était meilleur qu'un autre pendant 20 petites minutes.



C'est un grand exploit, pas seulement pour une femme, mais quand c'est pour la première fois une femme, qui réussi d'arriver là, cela vaut d'être mentionné!

Et quel chemin parcouru pour ce petit bout de femme, qui, j'espère, n'est pas obligé de se pavaner tout les jours dans cet atroce costume de pingouin, qu'on peut voire sur les photos dessus...

Vous pouvez vous faire une idée en lisant cette interview, vieux de deux ans déjà, quand elle avait remporté le titre de
"Meilleur élève sommelier en vins de Val de Loire" qui la prouve passionnée, mais modeste, parlant de la vigne, des vignerons et du vin avec un amour, qu'elle a choisi de partager, parce que "le vin, cela me procure une foule d'émotions dans la tête".

Vouloir réunir sa passion du vin et son amour de la philosophie, sa première formation, cela promet des belles découvertes en dégustation - et qui sait - un jour en lecture en perspective pour nous.

Bonne chance, petite Pascaline, comme la nomme tendrement Alice Fiering - aujourd'hui si grande -  bon vent dans le monde du vin et de la sommellerie, qui est si importante pour nous vignerons, pour qui vous êtes des ambassadeurs/drices précieux, si vous gardez l'esprit de la découverte, l'amour du vin et l'envie de partager vos coup de coeur.


photo volée chez Alice, qui l'a volé je ne sais pas où, pour vous montrer la jeune femme en civile...

Et qu'elle se dit
attirée par les vins bio "car ils supposent un gros travail sur la vigne" - vous imaginez, que ce n'est pas pour me déplaire.

PS mai 2009: Pascaline s'est mise à bloguer dernièrement: à suivre ici.
PS: Janvier 2011: Elle a fait son chemin, entre temps, sommelière dans un restaurant réputé à New York, on l'a traite de "star" entre temps dans la presse, il y a une photo bien plus jolie dans cet article de la New York Times :-) et nous pouvons la suivre sur facebook.
Mais surtout: elle a de nouveau réussi l'exploit de se retrouver parmi les derniers 8 candidats au concours du meilleur sommelier de France 2011, qui va se dérouler le week-end prochain à Saumure.
Croisons les doigt pour elle!

Commenter cet article

CATALANE 15/11/2008

Bravo à Pascaline !!! Ma meilleure amie (depuis nos 14 ans ...) a épousé un vigneron catalan et habite dans les Pyrénées Orientales. Je te laisse l'adresse de leur site, ils font un vin extraordinnaire :www.DomainePiquemal.comBises

Julie 15/11/2008

Oui, bravo à Pascaline, et bravo à toutes ces personnes qui dédient leur vie à transmettre leur amour du vin.Par contre, je n'arrive pas à accéder à l'interview en question. Petit souci avec le lien ?Merci

Ragnhild 16/11/2008

Bravo à Pascaline !!! C'est très bien que les femmes y entre ! Bisous

Latil 17/11/2008

Bravo  a Pascaline pour sa réussite dans un domaine qui étaitla chasse gardée des hommes.Quand les femmes s illustrent dans une discipline elles le fontbien et tellement bien qu on les apprecie encore pendant longtemps un peu comme certains vins.Amicalement Latil

Monik 21/11/2008

Ah bonjour je me retrouve ici car je passe chez Ninne je suis une tricoblogeuse ..qui aime le vin egalement,me voila donc interessee par votre histoire a decouvrir en profondeur ..le monde est petit oui je suis francais mais je blog depuis l'angleterre.a bientot donc..et en plus il y a des chateignes chez vous humm

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog