Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

La lune se voile la face

18 Août 2008, 11:34am

Publié par Iris Rutz-Rudel

... mais est-ce vraiment de sa faute, que les conditions météorologiques sont si difficiles pour les vignerons  et l'agriculture presque partout en France (et en Europe) cette année?

Francis Boulard, vigneron éprouvé d'orages et pluies en Champagne nous explique, que c'est une année à treizes lunes, Isabelle des Côtes de la Molière en Beaujolais a perdu sa voix, face au désastre de la grêle, survenu le 7 août dans cette région... d'autres expriment leur désespoir - et les météorologues nous donnent leur chapelet d'explications.

Et pourtant, elle était belle, l'autre soir, la lune partiellement cachée par l'ombre de notre terre, quand elle sortait des nuages, qui nous avaient voilé pendant un bon moment le spectacle de cette éclipse de samedi 16 août:


éclipse partielle de la lune au dessus de Lisson

Commenter cet article

Isabelle 26/08/2008 08:06

On m'en avait dit 2 mots de cette histoire de lune mais je ne voulais pas y croire. On avait été durement touché en 2004, une tornade dévastatrice, et je pensais que ça ne pouvais arriver qu'une fois dans notre vie de vigneron... Certes cette année, ce n'était pas une violence comme en 2004 mais le résultat sur la récolte n'est pas bien meilleur... C'est vrai que j'en ai perdu ma voix et quand on veut m'en parler, je refuse... Je n'ai rien à en dire... ou tout du moins plus rien à en dire... J'en suis même à me renseigner sur des filets paragrêle pour la récolte prochaine...Je n'en connais pas le cout ni la réelle éfficacité mais je veux savoir.Et de plus sais tu ce que nos instances nous proposent: ils veulent s'arranger avec les douanes pour que celles ci autorisent aux viti touchés d'acheter de la vendanges à ceux qui en ont trop produit; ça me révolte. Du coup de cette façon, on légalise la surproduction et en plus sa vente ! je suis très en colère... Et pendant que certain devront acheter des raisins ( bonjour le cout de production), d'autre pourront faire 2 récoltes.... Mais où va-t-on et quand tout cela va-t-il enfin s'arrêter...

Iris Rutz-Rudel 27/08/2008 18:41


Je te comprends très bien Isabelle... nous avons aussi laissé le millésime 2004 dans deux orages dévastatrices en 2004, millésime, qui n'existe donc pas à Lisson.

Et 2006 de nouveau les sangliers: je vais mettre les 200 bouteilles rescapées à la vente prochainement, elle sont prêtes depuis 3 mois et c'est vraiment le "sang de la vigne" - un mesclun de
cépages rescapés - noire comme de l'ancre - mais savoir, qu'on devrait vivre sur cette vente me coupe tellement les pattes, que je n'arrive pas à publier l'offre...

J'avais aussi pensé au filets, mais contre les prédateurs - finalement nous avons investi plusieurs milliers d'Euro dans des nouvelles clôtures électriques - pourvu, qu'elles tiennent bon!

Cet arrangement sur le surplus des uns acheté par les autres me rapelle les gens, qui nous disaient souvent: une vigne ravagée par les sangliers, cela a des avantages: on n'a pas de frais de
récolte, on est indemnisé au kg perdu (pas de différence, si on livre à une coopérative...) et on peut même compenser des rendements trop élevés sur d'autres parcelles dans sa déclaration de
récolte....