Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Confusion linguistique

19 Mars 2006, 15:32pm

Publié par Iris Rutz-Rudel


Ulysse,  lecteur de mon blog, qui laisse parfois des commentaires gentils, m’a fait réaliser une faute « linguistique » que je traine depuis des années.

Il s’étonne de "la sauvagine" dans mes vignes – et moi, qui croyait toujours dure comme fer, que ce mot désigne les bêtes sauvages en général contrairement aux animaux domestiques, j’ai du me rendre compte, que c’est une grossière erreur de ma part.

C’est bien un mot qui désigne deux choses, après mon Larousse : « - Nom collectif du gibier d’eau qui a le goût du sauvagin. - Nom donné  aux peaux de certains bêtes vivant en France à l’état sauvage (renards, fouines, blaireaux), servant à faire des fourrures communes. »

Donc : Sauvagine est le terme générique utilisé pour désigner les membres de la famille des Anatidés, dans laquelle on retrouve les CANARDS, les OIES et les CYGNES, pauvres bêtes tant décriée comme vecteur de la grippe aviaire ce temps-ci.

Je m’excuse donc auprès de tous les connaisseurs de la langue française (et/ou de classement de gibier et de peaux) de mauvais emploie du terme – et je vais essayer de « désapprendre » d’utiliser ce mot pour désigner toutes ces bêtes sauvages, qui sont friands de mes raisins à l’état mur.

Pendant mes recherches sur le Net, j’ai quand même trouvé – comme souvent – des informations intéressantes, comme cet article sur les « risques pour la santé reliés à la consommation de la sauvagine du Saint-Laurent en mercure, de sélénium, de plomb et de BPC relativement élevées ». Le site sur les dégâts grand gibier et les cochongliers « stop ravage »  montre aussi, que je ne suis ni seule ni la première à avoir des problèmes avec ces bêtes.

L’hasard a voulu, que Annette Hoff, vinificatrice et auteur du blog de Cima Collina, parle aussi des cochons et donne un lien, qui m’a appris une nouvelle variante dans la « lutte » : les lions de montagne (cougars) et des coyotes comme prédateurs. 

Mais quand je me rappel le pauvre sort de l’ours des Pyrénées, je me dis, qu’il ne vaut mieux pas rêver.




Commenter cet article

mouliere-andré 20/03/2006

bonjour iris  vous avez raison, le mot " sauvagine " s'emploie  pour  désigner  les petits animaux  sauvages comme la belette , la fouine , le blaireau, etc,etc.Je trouve que nos académiciens traitent le sujet avec beaucoup de désinvolture, en tout cas , c'est un mot couramment usité  dans notre Languedoc.Bien à vous.André

Laurent 21/03/2006

Bonjour Iris,
J'ai essayé d'envoyer mon message directement mais cela ne marche pas alors j'utilise ce commentaire alors que mon message  n'a pas de lien avec ce sujet.
Je vous connais de nom depuis plusieurs annees car je suis un ami de Marc Dewolf. J'aime beaucoup vos vins.
C'est chez moi qu'Olivier Grosjean est venu ce week-end.
Le restaurant 'Le St Emilion' à Bruxelles n'est pas loin de chez moi (bon restaurant mais sans plus).
Si vous passez par Bruxelles, venez me dire bonjour (je ferai venir Marc et Elisabeth) !Je peux vous accueillir pour la nuit, si nécessaire.
Le restaurant est situé rue Jacques de Lalaing.
Amicalement,
Laurent

ulysse 29/03/2006

Merci Iris pour ces précisions que je ne connaissais pas et bon salon !!

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog