Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Journée de l'environnement, règlementation phytosanitaires: chance, danger ou risque?

6 Juin 2008, 14:05pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

La journée de l'environnement, c'était hier, excusez le retard, mais chez nous, il en a tous les jours...

J'ai bien aimé les conseils, que j'ai trouvés ici .


D'abord, cela m'a plutôt amusé, vu nos pratiques à la maison - et tout cela sans certifications ISO 9001, HACCP, BRC et IFS.

Je cite:
# Maîtrise des consommations d’énergie : éteindre les lumières, le chauffage, la climatisation et les appareils électriques (ordinateurs, imprimantes, photocopieurs…) en fin de journée.

Nous n'allumons les lumières systématiquement qu'au moment et au lieu, où nous en avons besoin - logique, si on gère qu'une quantité d'énergie autoproduite. Le chauffage se fait au bois, avec un poel norvégien très économe, la climatisation n'existe pas, respectivement est naturelle: murs epais en pierre pour l'habitation et la cave à barriques, isolation de la cave à bouteilles en chanvre, et ainsi de suite... les appareils électriques cité ci-dessus marchent tous à 12 Volts et ne sont allumés, que si on s'en sert.

# Maîtrise de la ressource eau : utiliser les pistolets en cave et à l’embouteillage pour limiter la consommation d’eau plutôt que des tuyaux sans raccords.

Comme l'eau vient d'une source (par gravitée), cela va de soi, qu'elle soit gérée avec soin (WC sec), pas gaspillée, recyclée partout, où c'est possible et pas polluée par l'utilisation de produits chimique, pour ne pas mener la vie dure aux crapauds et grenouilles, qui se sont établies dans nos eaux usées...

# Maîtrise des ressources papier : recycler les feuilles imprimées comme brouillon ou les réutiliser pour une seconde impression sur la face vierge

Pratique ancestrale à la maison:-) - même le papier cadeaux est défroissé et réutilisé, même si cela fait sourire plus qu'un...

# Maîtrise des déchets: utiliser un seul gobelet pour la consommation de café ou autres boissons des distributeurs (1 gobelet café + 1 gobelet vide pour mélanger ou refroidir = 2 gobelets en déchet au lieu d’ 1 !) et conserver le même gobelet pour l’eau sur la journée.

Tiens, je n'avais pas pensé, qu'il fallait expliquer cela aux gens. Bien sûr pas de gobelets en plastique à la maison, mais il me semblait, que même dans les bureaux, tout le monde avait sa tasse à café préférée dans un tiroir. Même dans les associations, on peut facilement améliorer la pratique des gobelets plastiques, nocives de toute façon au plaisir de la dégustation, en investissant une fois pour toutes dans quelques douzaines de verres ballon pas chers. Cela améliore l'ambiance pendant les vins d'honneur ou d'amitié, laisse moins de déchets autour des lieux après la manifestation, ne mène, après mon expérience personnelle pendant plusieurs années pas à une casse outre mesure et donne plus de plaisir, surtout, si on remplace l'éternel pastis par des bons vins des vignerons de la région.

# Et pour rebondir sur le thème de l’année, nous pouvons essayer de développer le co-voiturage…

Avec les prix des carburants, cela devrait rentrer dans les mœurs - surtout, quand on n'a pas notre chance, de se sortir avec au maximum 2.500 km en voiture par an (et cela dans une petite voiture diesel, qui ne consomme que 5l/100km). Le reste se fait plus avantageusement en train, même si dans nos campagnes presque exemptes de transport publique digne de ce nom, les longues trajets jusqu'à la prochaine gare mettent encore un b-mol à la chose.

Mais tout compte fait, pour une grosse société, qui gère au moins 800 ha et commercialisait déjà plus que 15 Million de bouteilles il y a 4 ans, avant d'en rajouter encore 7,2 Millions d'autres en rachetant une autre société, ces conseils riment peut-être à quelque chose.

Et pour clore ces réflexions sur notre environnement à tous, je vous conseille encore deux articles à savourer sur Viti-Net: un d'avril et de nouveau un de mai. Cela traite de la nouvelle règlementation sur l'emploie des produits phytosanitaires (vous vous souvenez, ceux, qu'on trouve comme résidus dans le vin - et ne pas que là).

À lire sans modération!



Commenter cet article

Tiuscha 06/06/2008

Je vais suivre ton conseil, merci pour les liens ... J'en profite pour te demander le lien du billet (si tu en as fait un, mais je suis sûre que oui) par récation justement au compte rendu des produits pesticides dans le vin...