Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

la fatigue du cochon

19 Février 2008, 16:32pm

Publié par Iris Rutz-Rudel


Même si le printemps c'est déjà annoncé depuis quelques semaines avec ses premières fleurs, l'hiver peut encore se montrer de retour et l'hiver, c'est le temps de la fatigue du cochon

Chaque année, le dernier week-end de février se déroule donc la traditionnelle Fête du Cochon à Saint Pons de Thomières.  



undefined
parce que, comme vous le savez:

dans le cochon, tout est bon !

Pendant ces deux jours Saint Pons, la petite ville - chef-lieu du canton du même nom au cœur du Parc Régional du Haut Languedoc - est sous le signe du cochon et de la charcutaille.

Des cochons, on en trouve encore dans les fermes sur les flancs de l'Espinouse et du Somail, mais surtout autour de Lacaune, sur le plateau entre 800 et 1000 mètres, dans un paysage plus frais et humide que notre vallée du Jaur déjà très méditerranéenne. Plusieurs petites entreprises se sont spécialisées dans la transformation de la viande de porc, comme l'entreprise Millas.  On les trouve partout, les spécialités de la région: jambons de Montagne - d'au moins 10 kg (mais le dernier, que j'avais acheté au marché de Saint Pons affichait fièrement 15 kg). Saucisses sèches et rosettes, boudin, bougnettes et pâtés de tout genre...

Sur le marché pendant la fête du cochon, on peut gouter et acheter tout cela, mais on peut aussi assister à un atelier de fabrication de charcutaille, bien sur selon des méthodes traditionnelles! Il y a les grands repas, le spectacle de la fatigue du cochon, donné avec enthousiasme chaque année par les habitants de Saint Pons en costumes traditionnels - et le tout accompagné au son du bignou.

undefined

Motif d'un des T-shirts, qu'on peut acheter chez les défenseurs de la Bougnette.
 

C'est l'association des  "Bonhetaires dal Soumal" une confrèrerie, qui s'est mis pour but la sauvegarde de la tradition culinaire et culturelle sous le signe de la bougnette, qui s'active avec succès - pas seulement pendant ces deux jours.

Parce qu’il n'y a pas seulement l'élevage au Nord de Saint Pons, mais aussi la vigne au Sud, dans le Minervois tout proche et autour de Saint Chinian. Ici aussi, on soigne la tradition chez les Bonhetaires, en vendangeant chaque année la vigne   "Lou Camp del Cers" en costume et avec outils anciens, pour rentrer les raisins pour environ 3000 bouteille de vin , qui sont vendues au profit de l'association. 

 

undefined

Cela donne ce bien nommé  Groin de Folie

Vu le nombre de bouteilles, on ne peut pas faire autrement que de le goûter avec modération!




Commenter cet article

Tiuscha 19/02/2008

J'irais bien, notamment à l'atelier charcutailles !

oscour 22/02/2009

pour info vous pouvez trouver le programme 2009 de la fatigue du cochon 2009 ici :http://pagesperso-orange.fr/saint-pons-tourisme/cochon2009.pdf

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog