Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Décuvage du 2005

7 Décembre 2005, 00:38am

Publié par Iris Rutz-Rudel


„Sound of wine“  les bruits de vin pendant la fermentation, cela existe même déjà en CD, décliné en 15 tracs et publié par un vigneron Autrichien inventif il y a quelques années.

À Lisson retentissait ces derniers jours une autre musique :

après le glougloutement du vin, premier jus, qui arrive directement par gravité des cuves à l’étage par la vieille trappe dans les barriques lavées de frais, qui l’attendaient dans la cave vouté, c’était aux bruits du pressoir vertical.



Click-ClackClick-ClackClick–ClackClick-Clack au début, pour descendre l’ingénieux mécanisme des pois le longue de la visse centrale

Click  -  Clack     Click – Clack    Click – Clack     

Click



Clack


Click


vers la fin, à mesure que cela devenait plus dure, de pousser la barre, qui actionne les pointeaux, qui font cet agréable bruit, qui donne un rythme à l’effort .



La pression est douce, facile à régler, quand cela devient trop dure, on arrête, comme cela point de risque de presser les pépins ou le jus des rafles. Le jus traverse le gâteau du marc et est ainsi déjà filtré, avant d’arriver dans le plateau, d’où il s’écoule en douceur vers le seau et comme les premiers jus de la cuve, directement vers la cave.


Reste que le tourteau de marc, qui dégage une belle odeur de vin et que nous mettons à composter pour le jardin.


Je me souviens d’avoir entendu, en inhalant cette odeur, qu’on ré bêchait ces résidus dans le temps, pour le remettre sur le pressoir et en faire la piquette, qui, mélangée avec de l’eau servait comme boisson désaltérante pour les ouvriers.



Commenter cet article

maria 28/03/2006

je me souviens moi de cette machine à st etienne avec mon tonton on avaient bien rigolé !!!! je n'arrivais plus à "gravir" les coteaux de molenty à pied et je montais dedans pour pas me fatiguer!  souvenirs

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog