Lisson - infos autour de la vigne et du vin - et d'autres choses

Vendredis du Vin # 66 : tous dans le 66

10 Mai 2014, 18:13pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Vendredis du Vin # 66 : tous dans le 66

copyright photo: Michel Smith, Les5duVin

volontaire à la présidence de ce 66ième Vendredi du Vin, je ne me suis pas trop creusé la tête pour vous trouver un sujet passe partout et facilement à retenir - tout est dans le chiffre: en route pour le département 66 - Pyrénées Orientales, pas seulement chers à Michel Smith - le Canigou toujours en fond de perspective :-)

Il y a de quoi vous régaler - environs 25 000 ha plantés en vigne - de quoi vous abreuver en rouge, en blanc et surtout en vin doux!

Que cela soit en AOP Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages, Les Aspres, Caramany, Latour de France, Tautavel ou Collioure ou les vins doux de Banyuls, Maury et Rivesaltes...

en IPG ex Vin de Pays de Pyrénées Orientales...

ou en simple Vin de France (ex Table)....

je suis sure que vous allez trouver votre bonheur - en classique, traditionnel ou nature...

au moins 32 cépages - chacun à son gout!

Donc rendez-vous le Vendredi 30 Mai sur vos blogs et la page facebook du groupe des Vendredis du Vin

Je vous attends à partir de minuit, un verre à la main :-).



Voir les commentaires

cela avance dans la nature....

26 Avril 2014, 10:45am

Publié par Iris Rutz-Rudel

cela avance dans la nature....

la vigne pousse - et l'herbe aussi - et comme chaque année - l'arrivé du faucheur, pour mettre un peu d'ordre dans tout cela est attendu avec impatience!

L'ébourgeonnage aurait du être commencé depuis un moment, mais la vigneronne traine les pieds, après avoir trainé après la finition de la taille (comme chaque année ;-) encore dans le Nord, pour aller voire sa maman,

s’aplatir les pieds en travaillant au grand salon de Prowein et se changer les idées en faisant un marathon d'art dans les musées de sa ville natale...



un cocktail de photos de tout cela, pour preuve était prévu - et aussi, pour empêcher Over-Blog, de garnir les pages de ce blog au bout de 45 jours sans publication de photos publicitaires, qui n'ont rien à voire avec son contenu habituel et l’esprit de la vigneronne-blogueuse.... mais la technique "bugue" encore une fois...

Voir les commentaires

Taille, Millésime Bio et Vinisud - et encore un 26 Février...

26 Février 2014, 16:49pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Le LISSON 2006 - copyright  photo Alain Reynaud

Le LISSON 2006 - copyright photo Alain Reynaud

Encore une année bien avancée, sans nouveau message sur mon blog. Et pourtant, les deux premiers mois étaient riches en travail et évènements...

Pour le travail, c'est la taille d'hiver du vignoble - d'abord retardée par un temps plutôt frais-humide en Janvier/ Février - sans les catastrophes d'autres régions, comme la Côte d'Azur, la Bretagne ou le Bordelais, mais assez désagréable, pour ne pas sentir un besoin urgent, de commencer sous des vents violents et les averses - maintenant de plus en plus pressant, parce que les températures inhabituellement douces même pour le Midi (soit disant l'hiver le plus chaud depuis 1950 selon météo France...) ont fait avancer la végétation et nous promettent un débourrage précoce d'au moins 2 semaines. En clair: maintenant, va falloir se grouiller, pour finir ce travail si important pour le millésime à venir le plus vite possible - en croisant les doigts, qu'il n'y aura pas de gèles une fois les premiers bourgeons éclos...

Mais comme il ne suffit pas, de faire du vin, mais faut-il aussi encore le faire avoir ... il y a cette année déjà deux voyages à Montpellier, pour participer à des petits rencontres de vignerons du même esprit sans sectarisme aux OFF Hors Piste pendant Millé
sime Bio fin Janvier

et ces derniers 3 jours pendant le grand bisannuel salon de VINISUD

.. et après chaque fois retour pleins d'impressions agréables de rencontres avec des collègues, des professionnels avertis et intéressés, des am(e)s, des vins et des mets apportés et partagés à volonté et à la bonne franquette - après tous ces odeurs, images, gouts, bruits, discussions et échangess, retour nocturne sur les routes de plus en plus désertes et tortueuses dans ma montagne - au calme - à faire repasser en revue toutes ces impressions ...

.... et aujourd'hui avec une pensée émue pour celui, avec qui l'aventure à commencé il y a 25 ans, le concepteur et infatigable moteur de l'aventure LISSON, qui se sera tellement régalé au milieu de tout cela, à voire, comme les vins, que nous avons voulu faire ensemble, l'ont survécu, portent toujours aussi son image, parlent aux amateurs de ce rêve commencé à deux, si soudainement terminé un 26 Février il y a 13 ans - des vins aussi à son image, complexes, un peu austères, mais généreux, à celui, qui sait les attendre et apprécier leur profondeur, y retrouver cette histoire, qui se cache derrière...



OFF Vignerons Hors Piste pendant VINISUD  à l'Aéroport Hôtel de Montpellier

OFF Vignerons Hors Piste pendant VINISUD à l'Aéroport Hôtel de Montpellier

Voir les commentaires

Calendrier de l'Avin 2014 - un petit coin du Paradis...

6 Décembre 2013, 00:00am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Calendrier de l'Avin 2014 - un petit coin du Paradis...
Calendrier de l'Avin 2014 - un petit coin du Paradis...

Comme chaque année pendant la trêve des Vendredis du Vin du mois de Décembre, c'est notre chère queen des blogueuse du vin (ou du glou, comme on dit dans ses cercles Parisiens et Jurassiques), Eva Robineau, qui nous ouvre les pages de son blog Oenos, pour que nous puissions trouver une petite porte à ouvrir chaque jour pendant cette période de l'Avent, qui nous inspire pour nos repas de fêtes (ou même de jours plus "ordinaires").



Pour ce 6 Décembre, connu comme le jour de la Saint Nicolas dans les pays nordiques, c'est ma tâche, de vous proposer un vin, qui m'a bien plu cette année -

et quoi de mieux, qu'un vin, qui est tout droit sorti des Cailloux du Paradis -et qui a bien accompagné une soirée bien céleste, que j'ai pu passer il y a quelques semaines dans un endroit bien terrestre, au Chai Cannac de Christine Cannac, à Bédarieux, "the place to be à Bédarieux" (dixit pas n'importe qui, mais notre Dude de la découverte des vins et des places, où les savourer: Olif aka Olivier Grosjean, blogueur et auteur de guide connu de vous tous, chers lecteurs :-).



Choisi sur les bons conseils de Christine Cannac, pour accompagner une soirée "Bar des sciences" sur le thème du infiniment petit et des tapas autour de tapenades locales, ce vin de Claude Courtois, Quartz - les cailloux du Paradis à tenu tête à toutes les saveurs et aidé, avec sa belle fraicheur minérale, à garder la tête claire, pour les savants explication du maitre de conférence.

Bravo au vigneron, qui n'est pas un inconnu aux amateurs des vins naturels et iconoclastes, bravo à la caviste, pour son choix - un vrai régal, sans ambigüité - à revisiter plus souvent!

Voir les commentaires

Vendredis du Vin # 61: Il était une fois...

29 Novembre 2013, 11:46am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Vendredis du Vin # 61: Il était une fois...

... une fille, qui avait tout perdu de ce qui lui semblait important dans la vie. Toute dénouée d’espoir, elle se trouvait au milieu des autres, dans une ville, dont elle avait toujours rêvé visiter les fameux vignobles des alentours, de gravir les pentes du Piémont, gouter au Nebbiolo, muri sous les brumes bienfaisants du petit matin... et maintenant, elle en était si proche, mais le cœur ne lui en disait plus rien, trop grand sa crainte, de ne plus pouvoir partager, ce qu'elle allait peut-être découvrir...

Le soir, elle se trouvait à une table campagnarde, entourée de gens chaleureux, de couples, qui partageaient leur amour et leurs vins, qui se passaient la bonne chair et les bons mots - et sa solitude la faisait frissonner même là, où l'amitié éclairait les visages...

Vint le moment, où un des convives, venu d'une rivière, qui coule douce au milieu de la France, sortit un tout petit flacon et en versait une larme dans chaque verre - un liquide rare, épais, doré, presque ambré, qui coulait en chaudes larmes le long de la parois de son verre, quand elle le faisait légèrement tourner, pour mieux admirer cette couleur chaude et humer son odeur - et quand elle le prenait finalement sur sa langue, le miracle se produit - un bonheur, qu'elle n'avait plus cru réservé pour elle, dans cette vie terrestre, l'envahie, remplissait son palais, passait dans sa tête, emplissait son cœur - se prolongeait jusqu'au bout de ses doigts - et elle prenait son verre, sortait sur la pointe des pieds dans la nuit, les jeux à moitié clos pour se retrouver seule parmi les ombres du jardin, et lever les jeux aux milles étoiles, qui parsemaient le firmament - et elle sentait, qu'elle n'était pas seule ce soir, que toutes ces lumières lointaines et scintillantes communiait avec elle et que l'esprit de celui, qui l'avait quitté, était là, pour partager cet émerveillement, né d'une goutte de vin sur sa langue, de cette Essence, qui coulait sur sa langue, descendait doucement le long de sa gorge, pour lui aller tout droit au cœur - et une larme solitaire allait rejoindre la dernière .goutte de ce nectar au fond de son verre, quelle versait sur le sol, libation en honneur de celui, qui, comme elle, avait rêvé d'un jour créer ne serait ce que une fois, un vin, qui fasse pareil à celui, qui le croise sur son chemin - remplir son cœur de bonheur, faire rêver, rendre heureux dans un moment de communion avec un fruit de la terre, du soleil et de l'air, transformé par l'homme en toute humilité... et elle se sentait enrichie pour la vie par ce souvenir inoubliable depuis...

*************************************************

et merci à David Farge du blog Abistodenas de m'avoir donné envie, de revivre ce moment miraculeux d'une rencontre avec un vin, qui m'a marqué, comme peu d'autres avant et depuis et qui pour moi incarne le Sens de tout travail de vigneron, qui ne trouvera son accomplissement que quand il fait rêver de la sorte et qui guide la quête de l'amateur du vin toujours en avant dans sa soif de découverte...

Voir les commentaires

la vie et la vigne continuent

12 Novembre 2013, 09:04am

Publié par Iris Rutz-Rudel

la vie et la vigne continuent

Encore quelques mois sans nouvelles - est-ce un essoufflement de la vigneronne ? la météo aléatoire du millésime, qui a rendu les maturités du raisin et le déroulement de la récolte si languissant et aléatoire? le trop d'animation pendant l'été, du aux visiteurs et autres imprévus? les soucies matérielles - entre factures, qui durent et rentrées, qui s'espacent? - un peu de tout cela - un coup de blues - la santé, qui en prend un coup - bref, peu de motivation, pour écrire, laisser des traces plus pérennes sur ce blog, qui tient œuvre de journal depuis plus que 8 ans maintenant - tout juste des débris de pensées, commentaires, images cries de cœur ou coup de gueule bien plus éphémères sur les pages de facebook, où ils sont vite enterrés sous le dernier scoop, la pseudo-actualité du jour - si vous utilisez cette platte-forme : c'est par ici, que vous trouvez ces traces souvent abusées et vite usées...

... en attendant, que l'inspiration revienne, que l'optimisme reprenne le dessus et que la dégustation des quelques 2013 rescapés, qui attendent encore leur décuvage, avant de s'endormir pour l'hiver dans la cave, fasse remonter la veine de conteuse de jolies histoires de la vigneronne ...

ceux, entre vigne et cave, dont vous avez l'habitude sur ce blog, que je garde précieusement dans mon archive d'images, qui, encore une fois, doivent remplacer les mots, qui me manquent - mais qui reviendront un jour ...

les douces soirées d'été - à table avec des amis

les douces soirées d'été - à table avec des amis

les fêtes au village

les fêtes au village

les moments créatifs

les moments créatifs

le plaisir des récoltes

le plaisir des récoltes

les couleurs d'automne

les couleurs d'automne

des mains en couleur..

des mains en couleur..

des rêves...

des rêves...

des enchantements...

des enchantements...

du calme magique...

du calme magique...

du chaud...

du chaud...

Voir les commentaires

Vigne et Vin - deux mois bien remplis

7 Juillet 2013, 10:25am

Publié par Iris Rutz-Rudel

Ne plus rien publier pendant 2 mois sur un blog, qui est cité dans la presse comme exemple d'un vigneron blogueur
article sur les vignerons blogueurs dans Réussir Vigne

article sur les vignerons blogueurs dans Réussir Vigne

article sur les vignerons blogueurs dans "Viti"

article sur les vignerons blogueurs dans "Viti"

et même cette semaine dans la presse "people", comme un des plus authentiques des amoureuses du vin.
article dans Voici

article dans Voici

donc avoir tant de "pub" pour mon petit blog et ne plus rien vous écrire, cela ne fait pas sérieux et demande au moins une explication.

Elle est vite trouvé: le travail principal du vigneron, ce n'est pas sur le Web et les réseaux sociaux, que cela se passe, mais dans la vigne et à la cave :-).

Et c'est ainsi, que Mai et Juin étaient largement consacrés à suivre l'épanouissement des souches dans la vigne
vigne Lisson Mai/Juin 2013

vigne Lisson Mai/Juin 2013

et de mettre à jour le travail à la cave, comme la mise en bouteille des 2011 et le premier soutirage des 2012 après la fin de la deuxième fermentation (la malo pour les initiés)
travail de Shadok à la cave pour la mise du 2011 et le soutirage du 2012

travail de Shadok à la cave pour la mise du 2011 et le soutirage du 2012

Bien occupée à pomper toute seule en tout plus que 20hl de vin avec ma petite pompe à matelas gonflable, je n'ai pas pu vous en faire des photo actuelles avec votre vigneronne au premier plan. Pour vous faire une image de tout le processus "artisanal" dans ma cave vouté, je vous renvoie donc à un
ancien article
, qui montre la même chose faite à deux, donc avec Klaus devant et moi derrière la caméra
photo souvenir de votre Shadok dévoué en 2007

photo souvenir de votre Shadok dévoué en 2007

et après avoir terminé tout cela et avoir bien rangé la cave
cave bien rangé, vaisselle faite, on peut fermer la porte

cave bien rangé, vaisselle faite, on peut fermer la porte

j'ai pu partir pour deux autre "V" - voyage et Vinocamp Deutschland #vcd13, dont je vais vous parler dans mon prochain article :-).

Voir les commentaires

Vendredis du Vin # 55: le vin à contrepied

28 Avril 2013, 14:12pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

 

Prendre un thème pour les Vendredis du Vin en retard et à contrepied - cela n'étonnera plus tellement mes lecteurs ou les présidents éphémères du mois - comme pour cet Avril David Faria aka le Bicéphale Buveur . J'admets, que j'aurai du mal, à afficher son logo pour ce VdV - pas trop fan du foot ou d'autres jeux de ce genre, que je suis...

 

Je lui préfère le dessin du mois pour les Vendredis de Rémy Bousquet, toujours dans le contexte, mais plus discrète à mes yeux ;-).

Et voici les consignes du président, comme il nous les a donné il y a 3 semaines:
 

"Pour le mois d'avril, j'aimerais que vous me trouviez votre plus beau vin "surprise".

Un vin qui vous a dérouté, bu en aveugle ou pas, bluffé et qui vous a emmené loin de ce que vous pensiez connaitre.

En voyant l'étiquette, vous avez reconnu la région, le cépage.

Vous êtes en territoire conquis et vous savez à quoi vous attendre.

Et paf, rien ne se passe comme prévu. C'est une claque vinique, vous pensiez que le vin allait vous passer par la droite et c'est par la gauche qu'il vous atomise, vous laissant tout penaud, verre à la main et plongé dans la plus sympathique des hébétudes."

Et comme il m'est arrivé,de tomber en arrêt sur un vin, dont, vu le contexte, je ne m'y attendais pas, je vais vous raconter ma petite histoire.

Petit repas sympathique chez un ami, amateur de vin, mais peu porté d'investir dans le prix d'une bouteille, je m'attendais à être amenée de passer une soirée agréable, avec de la bonne cuisine, faite avec des bon produits sains, mais arrosée pour ma part avec plus d'eau que de vin, une fois trempé mes lèvres dans le verre de vin rouge, sortant d'une bouteille neutre, sans étiquette, provenant  d'un BIB bon marché et, presque toujours, peu accordé à mes gouts.

La région n'est pas un secret dans ces cas, ce sont des vins du coin, des Faugères ou Saint Chinian des coopératives ou des gros vignerons des villages alentours. Tous corrects (au moins la plupart du temps), mais d'un ennuie pour moi profond, sans surprise, rien, qui m'arrête sur le palais, à longueur courte et qui glissent mieux, baptisés avec une bonne rasade d'eau dans le verre (là, ou j'ose le faire, prétextant la difficulté de mon chemin au retour).

Je lève donc mon ballon de rouge - au nez d'abord, déformation professionnelle oblige - et déjà, ma curiosité est éveillée - je prends une gorgée en bouche, fais tourner, aère.... et le miracle est là: cela m'amène loin en arrière, éveille des tonnes de souvenirs, me submerge d'hébétude - c'est un vin de Serge - notre ami vigneron de Boissezon, petit village, qui surplombe l'Orb face à Vieussan... c'est son "vin de tous les jours", vendu en cubi, tiré brut de la cuve, qui m'accompagnait pendant des longues années à chaque repas - qui s'adaptait à tout, pas, parce qu'il était insipide, mais parce qu'il procurait un plaisir chaleureux à chaque gorgé, qui rehaussait tous les gouts, même les plus simples, tout en tenant tête au plus épicés... ma madeleine de Proust, qui déclenche invariablement le même effet en fin de repas: encore une goutte de vin,pour finir le fromage,encore un bout de fromage,pour finir le vin, ...., .... et qui imprègne invariablement un grand sourire au visage de celui, qui le boit. :-) Pour moi le commentaire le plus concluant et convainquant d'un bon vin, qui m'émeut!

Pas de photo prise ce soir-là - juste ce souvenir dans mon coeur - ces images des temps passés dans ma tête - et le plaisir, de pouvoir les revivre un instant grâce à ce gout, ces arômes, ce toucher dans la bouche, ce velours savoureux et chaleureux...

Il existe donc encore, pour les amis, les copains du coin, probablement toujours aussi difficile à obtenir, toujours aussi bon marché - le bonheur liquide - il faut lui faire la pub auprès des autres copains....
 

Voir les commentaires

Saine lecture - pas seulement dans le train

18 Avril 2013, 18:33pm

Publié par Iris Rutz-Rudel

Tronches de Vin - le guide des vins, qui ont de la gueule

un nouveau guide de vin, écrit par 5 blogueurs de vin bien connus des lecteurs de mon blog -

ou, comme ils disent eux même:

« Tronches de vin » est un anti-guide des vins conçu par un collectif de blogueurs ; soit cinq blogueurs du vin indépendants, réputés, et affichant, à travers cet ouvrage, la volonté d’être notamment une alternative aux guides des vins et aux critiques professionnels établis, souvent empêtrés dans des contraintes financières et publicitaires. Ou tout simplement blasés du buccal.

En dressant le portrait d’une grosse centaine de vignerons atypiques (et accessoirement de leurs vins), en répertoriant des cavistes affranchis, l’objectif pour les auteurs est de mettre en avant une viticulture alternative, engagée dans une démarche plus globale, souvent consciente d’enjeux qui dépasse la seule production viticole : le vin, en effet, se trouve aux avant-postes de l’agriculture – enjeu systémique s’il en est – et, dans ce grand bazar liquide, chacun peut désormais non seulement boire bon, mais surtout boire juste."

présente sur invitation des auteurs (merci, Eva, Antonin, Olif, Philippe et Guillaume) pour le lancement du livre devant les Parisiens au Bar à vin fort sympathique du Lapin Blanc rue de Ménilmontant, j'ai pu rencontrer une belle assemblé de  Parisiens, pour la plupart 40 ans plus jeunes que moi, qui ont découverts les Mourvèdres du Clos des Cèdres de Lisson  au même temps que ce nouveau guide.

présente sur invitation des auteurs (merci, Eva, Antonin, Olif, Philippe et Guillaume) pour le lancement du livre devant les Parisiens au Bar à vin fort sympathique du Lapin Blanc rue de Ménilmontant, j'ai pu rencontrer une belle assemblé de Parisiens, pour la plupart 40 ans plus jeunes que moi, qui ont découverts les Mourvèdres du Clos des Cèdres de Lisson au même temps que ce nouveau guide.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog